Découvrez notre top 10 des meilleurs romans sur l’agriculture.

Pourquoi vous présenter les meilleurs romans sur l’agriculture ?

Pas facile de sélectionner 10 romans consacrés à l’agriculture, tant ils peuvent être éloignés de la réalité. Nous avons choisi pour vous les 10 romans à avoir dans sa bibliothèque.

Il y en a pour tous les goûts … enfin, surtout pour les agricultrices et agriculteurs !

Notre sélection des meilleurs romans sur l’agriculture

L’Esquinté

livre sortir du rang

Note (Amazon) : 5 / 5

Auteur : Philippe Bouteiller

Avis lecteur : « L’auteur excelle dans l’art de faire ressentir des émotions. Dans cette belle Normandie, nous vivons le périple de Jean, jeune maréchal Ferrant très attachant. Nous pouvons entendre le parler cauchois, le fer frappé avec force, sentir la nervosité et l’odeur des chevaux au ferrage, vivre les aventures amoureuses de Jean, jusqu’à…« 

Lire le résumé

L’homme parvint à varengeville. À chaque pas, d’un bâton, il soulevait plus haut sa hanche gauche qui entraînait une jambe raide dans un mouvement circulaire. À quelques mètres du portillon de bois, il s’arrêta, retira son couvre-chef qu’une pluie fine avait emperlé et le secoua. Horrifiée, la mère Pochon mit une main sur sa bouche pour étouffer son cri : « Ooooh! Nom de Dious ! Cé ti don possible ! »

Prix : 18,50 €

Nature humaine

livre sortir du rang

Note (Babelio) : 4,05 / 5

Auteur : Serge Joncour

Avis lecteur : « Ce roman est un tour de force : en 400 pages, il décrypte trente années d’histoire politique et sociale française, trente années de transformations radicales à partir d’une ferme du Lot, parvenant à relier le local et le global, mêlant grands événements et destins individuels scrutés jusqu’à l’intime de façon magistrale. », Kirzy

Récompense : Prix FEMINA 2020 

Lire le résumé

La France est noyée sous une tempête diluvienne qui lui donne des airs, en ce dernier jour de 1999, de fin du monde. Alexandre, reclus dans sa ferme du Lot où il a grandi avec ses trois sœurs, semble redouter davantage l’arrivée des gendarmes. Seul dans la nuit noire, il va revivre la fin d’un autre monde, les derniers jours de cette vie paysanne et en retrait qui lui paraissait immuable enfant. Entre l’homme et la nature, la relation n’a cessé de se tendre. À qui la faute ?
Dans ce grand roman de « la nature humaine », Serge Joncour orchestre presque trente ans d’histoire nationale où se répondent jusqu’au vertige les progrès, les luttes, la vie politique et les catastrophes successives qui ont jalonné la fin du XXe siècle, percutant de plein fouet une famille française. En offrant à notre monde contemporain la radiographie complexe de son enfance, il nous instruit magnifiquement sur notre humanité en péril. À moins que la nature ne vienne reprendre certains de ses droits…

Prix : 8,90 € (poche)

Les Blondel

bd agriculture rural

Note (Amazon) : 4,2 / 5

Auteur : Philippe Bouteiller

Avis lecteur : « Histoire familiale écrite avec un talent littéraire indéniable. Mais au-delà de la belle écriture imagée et très documentée, cette remontée dans le temps nous montre à quel point notre société moderne s’est emballée. Pourquoi se plaindre de nos jours lorsque l’on découvre le courage et l’abnégation de ces journaliers épuisés par le labeur vivant dans une misère absolue ? Les ravages de la grande guerre et le clivage injuste des classes sociales sont abordés par l’auteur avec une grande humanité. À lire absolument ! »

Lire le résumé

En admirant le rosier rouge à fleur d’églantier qu’elle lui avait offert, Philippe eut une pensée pour sa petite mère disparue récemment d’usure et d’épuisement à l’âge de quatre-vingt-quatorze ans. De la lignée bourgeoise aux origines dieppoises de son père, il connaissait tout ou presque. De celles de sa mère, rien ou si peu. II savait seulement qu’elle était née à Varengeville-sur-mer, qu’elle aimait la mer et les jardins en fleurs.

Prix : 24,90 €

Toujours à tes côtés : quand un chien suit son étoile

bd agriculture rural

Note (Amazon) : 4,6 / 5

Auteur : Jean Gill

Avis lecteur : « Je suis littéralement tombée amoureuse de ce livre. En voici un qui se glisse dans mon top 3 de mes livres livres préférés de façon phénoménale. Vous connaissez mon amour des bêtes ? Et des chiens plus particulièrement ? Si non, il vous suffit de lire le résumé pour essayer d’imaginer toutes les émotions qu’a pu me procurer ce roman … Colère, tristesse et espoir. », Kerry Legres

Lire le résumé

La vie d’un chien, dans le sud de la France. Depuis qu’il est chiot, Sirius le chien de montagne des Pyrénées essaie de comprendre ses humains et de les dresser avec tendresse.

Comment cela a-t-il pu conduire au divorce, il n’en a aucune idée. Un autre malentendu entraîne Sirius dans le couloir de la mort d’un refuge pour animaux, où il est considéré comme un chien dangereux. Là-bas, il apprend la survie auprès de ses codétenus. Lors des aboiements du crépuscule, il est stupéfait d’entendre la voix de son frère, mais ces retrouvailles douces-amères sont de courte durée. En chien fidèle, Sirius garde espoir.

Un jour, son humain viendra.

Prix : 14,99 €

Pleine terre

bd agriculture rural

Note (Babelio) : 4,06 / 5

Auteur : Corinne Royer

Avis lecteur : « Poétique et engagé, une lecture indispensable », Delphine

« Il est de ces romans qui vous arrachent le coeur, et le destin de Jacques Bonhomme, paysan en fait partie.« , Salina

Récompense : Prix du livre engagé pour la planète 2021

Lire le résumé

Ce matin-là, Jacques Bonhomme n’est pas dans sa cuisine, pas sur son tracteur, pas auprès de ses vaches. Depuis la veille, le jeune homme est en cavale : il a quitté sa ferme et s’est enfui, pourchassé par les gendarmes comme un criminel. Que s’est-il passé ?
D’autres voix que la sienne – la mère d’un ami, un vieux voisin, une sœur, un fonctionnaire – racontent les épisodes qui ont conduit à sa rébellion. Intelligent, travailleur, engagé pour une approche saine de la terre et des bêtes, l’éleveur a subi l’acharnement d’une administration qui pousse les paysans à la production de masse, à la déshumanisation de leurs pratiques et à la négation de leurs savoir-faire ancestraux. Désormais dépouillé de ses rêves et de sa dignité, Jacques oscille entre le désespoir et la révolte, entre le renoncement et la paradoxale euphorie de la cavale vécue comme une possible liberté, une autre réalité.
Inspiré d’un fait divers dramatique, ce roman aussi psychologique que politique pointe les espérances confisquées et la fragilité des agriculteurs face aux aberrations d’un système dégradant notre rapport au vivant. De sa plume fervente et fraternelle, Corinne Royer célèbre une nature en sursis, témoigne de l’effondrement du monde paysan et interroge le chaos de nos sociétés contemporaines, qui semblent sourdes à la tragédie se jouant dans nos campagnes.

Prix : 22 €

Quoi qu’ils en disent

bd agriculture rural

Note (Babelio) : 4,47 / 5

Auteur : Noémie Dani

Avis lecteur : « Quoi qu’ils en disent était au premier abord une lecture idéale pour l’été. Je n’ai donc pas hésité longtemps avant de me plonger dans cette jolie romance, histoire de prolonger un peu les vacances. C’est une superbe lecture qui a presque failli être un coup de coeur ! Je suis littéralement tombée sous le charme de cette histoire singulière ! », Aurélie

Lire le résumé

Louna, jeune étudiante, n’avait absolument pas prévu de passer son été à la campagne. Réviser seule dans cette grande maison familiale ? Quelle idée ! Sans compter le manque de sa meilleure amie, les insectes et… toute cette nature. Seule âme humaine à l’horizon ? Une vieille tante qui grince autant que les portes. Puis que dire de ce voisin taciturne, peu aimable, qui a failli la renverser sur son vélo ?
Gabriel n’a pas de temps à perdre. Agriculteur, il croule sous le travail, tout en essayant de gérer au mieux sa vie personnelle. Célibataire et papa d’une petite fille de 3 ans, il n’a que faire de sa nouvelle voisine pour l’été. Trop jeune pour lui, la pétillante citadine n’a pas sa place ici.
Mais Louna s’ennuie et croise bien trop souvent le chemin de Gabriel…
Quand le désir s’en mêle, tous les éléments se déchaînent !
Est-ce que l’amour pourrait se trouver là, juste où on ne l’attend pas ?

Prix : 7,60 € (poche)

Mohican

bd agriculture rural

Note (Babelio) : 4,08 / 5

Auteur : Eric Fottorino

Critique presse : « Éric Fottorino signe un roman vibrant sur une famille du Jura au bord de la faillite qui cède aux sirènes des éoliennes.« , LaCroix

Récompenses :
– Prix Terre de France Ouest-France 2021
– Prix Lamartine des Départements de France 2021
– Prix Marcel-Aymé 2022

Lire le résumé

Brun va mourir. Il laissera bientôt ses terres à son fils Mo. Mais avant de disparaître, pour éviter la faillite et gommer son image de pollueur, il décide de couvrir ses champs de gigantesques éoliennes. Mo, lui, aime la lenteur des jours, la quiétude des herbages, les horizons préservés. Quand le chantier démarre, un déluge de ferraille et de béton s’abat sur sa ferme. Mo ne supporte pas cette invasion qui défigure les paysages et bouleverse les équilibres entre les hommes, les bêtes et la nature. Dans un Jura rude et majestueux se noue le destin d’une longue lignée de paysans. Aux illusions de la modernité, Mo oppose sa quête d’enracinement. Et l’espoir d’un avenir à visage humain. Avec Mohican, Eric Fottorino mobilise toute la puissance du roman pour brosser le tableau d’un monde qui ne veut pas mourir.

Prix : 8,70 € (poche)

Le parfum des poires anciennes

bd agriculture rural

Note (Amazon) : 4,4 / 5

Auteur : Ewald Arenz

Avis lecteur : « Un excellent moment de lecture, j’ai tout aimé, l’histoire, l’écriture, la poésie des mots. Je l’ai dévoré, tant je l’ai trouvé beau. », Magilivres

Lire le résumé

Sally et Liss ne pourraient pas être plus différentes l’une de l’autre. Sally, dix-sept ans, vient de fuguer. Anorexique, elle en veut au monde entier. Liss, la cinquantaine, travaille seule à la ferme, dans le silence des champs et des vignes.
En offrant l’hospitalité à Sally, Liss ouvre sans le savoir une porte de sa vie. La jeune fille, qui ne devait rester qu’une nuit, trouve quant à elle un refuge auprès d’une femme différente des autres adultes : pas de jugements hâtifs, pas de questions suspectes.
Tandis qu’elles effectuent les travaux des champs, récoltent les poires, soignent les abeilles, elles commencent, timidement, à se livrer, à partager ce qui les éloigne des autres.
Dans ce roman lumineux, Ewald Arenz évoque la rencontre de deux âmes blessées qui, ensemble, vont trouver leur place dans le monde. Éloge de la différence et de la liberté, à l’image des multiples variétés de fruits qui poussent dans le jardin de Liss sans laisser la main de l’homme les façonner, Le parfum des poires anciennes est un hymne à la nature et à l’amitié.

Prix : 21,90 €

Naisseur

bd agriculture rural

Note (Amazon) : 4,27 / 5

Auteur : Delphine Laurent

Avis lecteur : « Quelle émotion que de découvrir le monde paysan. Car c’est cela dont il s’agit, éclairer ceux qui ont modelé un pays. Ce livre redonne ses lettres de noblesse à ce métier, terriblement difficile mais aussi gorgé de poésie. », Sylvain

Lire le résumé

À la mort de son père, Marie-Loup, avocate à Paris, revient à la ferme pour en prendre la succession.
Entre hostilité et affection pour ce monde familier, la jeune femme redécouvre dans la relation quotidienne avec les bêtes et le travail de la terre la vérité insoupçonnée dont chaque geste est porteur.
Jour après jour, ce métier d’hommes, de naisseurs, lui révèle un lien viscéral et la possibilité d’une autre vie.
Peu de romans ont aussi bien parlé de la réalité du monde paysan d’aujourd’hui. Originaire de l’Aveyron, Delphine Laurent, qui s’est nourrie de sa propre expérience, en saisit l’âpreté et la sensualité dans ce récit qui raconte la renaissance d’une femme au contact d’un monde organique, instinctif et animal.

Prix : 20,90€

Les saisonniers

bd agriculture rural

Auteur : Munir Hachemi

Critique presse : « Cela pourrait être le scénario d’un énième teen movie : quatre étudiants embarqués dans un séjour à l’étranger et le voyage de leurs rêves tourne mal. Munir Hachemi a, en effet, décidé de construire son roman comme un film de genre. », Les Inrocks

Lire le résumé

Faire les vendanges dans le sud de la France pour voir du pays et gagner un peu d’argent ? Le plan de notre narrateur et de ses trois amis espagnols semble parfait. Et pourtant rien ne va se passer comme prévu. À cause du réchauffement climatique les vendanges sont repoussées d’un mois et la bande d’amis doit s’inscrire dans une boîte d’Intérim… Le voyage tourne vite au cauchemar : on les envoie d’abord dans un élevage de poulets où ils sont chargés d’attraper des volailles apeurées, puis dans un élevage de canards qu’ils doivent vacciner de force, enfin dans un champ de maïs et de champignons où on leur demande d’injecter de drôles de substances aux plantes… Petit à petit, la folie les guette, ils entendent le cri des poulets dans leur sommeil, ne se supportent plus, comme si à leur tour ils perdaient de leur humanité.
Conditions de travail épouvantables, collègues qui meurent brutalement, mystère… les quatre amis découvrent un monde brutal sans foi ni loi, et ont peu à peu l’impression d’être tombés dans un piège dont ils se demandent comment sortir…
Ce voyage initiatique aux allures de thriller – mais non dénué d’humour – montre une France de la précarité et de la fracture sociale, de la puissante industrie agroalimentaire, qu’il dénonce férocement (l’auteur est depuis devenu végane !). Nourri de références littéraires, cinématographiques et musicales, rythmé par une écriture haletante, vive et audacieuse, 
Les Saisonniers est un texte qui ne laissera personne indemne.

Prix : 19 €

La route au tabac

bd agriculture rural

Note (Babelio) : 4,07 / 5

Auteur : Erskine Caldwell

Avis lecteur : « Excellentissime. La Route au Tabac nous conduit sans concession à travers cet univers, avec une écriture magnifique, au service du monde clos de la ruralité profonde de la Georgie », Laurent

Lire le résumé

Vendue à plus de trois millions d’exemplaires, traduite en une quinzaine de langues, portée à l’écran par John Ford en 1941, pièce de théâtre à succès, La Route au tabac est le plus grand triomphe d’Erskine Caldwell.
Dans ce roman paru en 1932 aux États-Unis et en 1947 chez Gallimard, l’auteur, fidèle à sa tradition, dépeint le Sud des petits Blancs dans sa réalité la plus crue, et nous livre la radiographie d’une époque, celle de la Grande Dépression, où la faim détruit corps et esprits.

Prix : 17 € (broché)

Yvanoé, le chevalier vert

bd agriculture rural

Auteur : Fabienne Carré

Avis lecteur : « Le récit est dynamique et l’histoire qui fait écho à l’actualité sur les jeunes écologistes est captivant ; j’ai lu d’une traite !
L’autrice nous décrit le contexte et les enjeux d’Yvanoé avec précision, le récit n’en devient que plus réel.
Je recommande ! », Louise

Lire le résumé

 Je venais de recevoir la foudre. Il était temps de partir moi aussi en exploration, de prendre le même balluchon que le type peint avec sa longue barbe blanche. Moïse sans doute. Si à son âge, il le pouvait, alors moi aussi ! Le signal du départ était donné. Qu’allais-je trouver, comment envisager ma route ? Difficile à dire, mais le mouvement devait s’enclencher.
Quitter le nid où je végétais était impératif, parce que le foutu vide qui grignotait chaque jour un peu d’espace n’allait pas disparaître par magie. Chaque jour passé augmentait ma frousse de ne pas savoir comment orienter ma vie… or j’avais un destin à écrire et très envie de lui donner des contours d’exception. Pas selon les préceptes paternels, non, plutôt à ma façon. Le tableau avait transformé mon désir en résolution. Façonner mon destin, loin de Paris, s’imposait. Et s’il fallait renoncer à la toile de sécurité tendue sous mes pieds depuis l’enfance, cela me convenait car j’allais la troquer contre une liberté de faire et de mouvement.
Un grand soulagement s’en suivit. Comme l’otage fraîchement libéré, j’exultai. La perspective d’aventures, d’expériences venait d’aspirer le vide qui m’avait fait souffrir. La force de l’aimant, capable de m’arracher à ma petite vie actuelle, me remplissait.
Quitter Paris, d’accord. Respirer un air inconnu, génial. Mais lequel ? Il était temps qu’ils découvrent qui était Yvanoé. Aussi loin que remontent mes souvenirs, ils disent cependant combien mon départ dans la vie avait de quoi dérouter mon monde, effrayer mes parents.

Prix : 14,90 € (broché)

*Lorsque vous passez commande via un lien Amazon, cette opération peut apporter une petite commission pour le site. Merci !

Quel est votre roman préféré sur l’agriculture ?

Une lecture à nous suggérer ?

Ecrivez-nous à bonjour@conseilenagriculture.fr

Si vous cherchez des bandes dessinées pour vous ou vos enfants, rendez-vous sur notre article consacré aux meilleures bd agricoles.